Comment vous pouvez aider les oiseaux en hiver

Comment vous pouvez aider les oiseaux en hiver

Comment prendre soin des oiseaux au cours de l’hiver ? Petit guide simple dans cet article.

L’HIVER est là, avec le froid, la pluie et les jours les plus courts de l’année. De fin novembre à fin mars, les oiseaux de nos jardins ont besoin de nous afin de trouver les apports de nourriture qu’ils recherchent pour passer l’hiver. Mais comment s’y prendre ?

Observez votre environnement

Avant d’acquérir graines, mangeoires et autres matériels, il est primordial que vous observiez les oiseaux qui se trouvent chez vous. Est-ce des granivores ou des frugivores ? Se nourrissent-ils en hauteur ou au sol ? Y a-t-il des menaces pour eux, comme un chat ou un autre prédateur ? 

Cette analyse vous permettra de déterminer quoi acheter et où le positionner. Soyez conscients également que si vous commencez à permettre aux oiseaux de votre jardin de se sustenter, il faudra le faire tout l’hiver au même endroit, pour ne pas les déstabiliser !

Types d’aliments

Si vous avez affaire à des granivores, prévoyez d’acheter des graines pour les nourrir. Les graines de tournesol sont populaires et conviennent à un grand nombre d’oiseaux. Vous pouvez également leur offrir des arachides comme des noisettes, amandes et noix de cajou concassées.

Si les frugivores sont présents, donnez-leur des fruits bien mûrs que vous disposerez dans les mangeoires ou au sol. Dans les deux cas, il faut faire attention à leur donner avec régularité, et de retirer toute nourriture qui serait pourrie pour éviter la propagation des maladies. 

Les mangeoires

Pour leur proposer de la nourriture, plusieurs systèmes s’offrent à vous. Un des plus pratiques est la mangeoire trémie, qui permet de garder la nourriture à l’abri et de la déverser au fur et à mesure naturellement.

Dans tous les cas, prévoyez que vos dispositifs soient hors d’atteinte des potentiels prédateurs (en moyenne 1,50 à 2 mètres de hauteur) et qu’elle soit pourvue d’un toit. Cela renforcera le sentiment de sécurité de vos invités, et les incitera à revenir.

N’oubliez pas également que beaucoup d’espèces se nourrissent au sol, et qu’il leur faudra donc un dispositif adapté

ET L’EAU DANS TOUT ÇA ?

En cas de fortes gelées, il est possible que les oiseaux ne trouvent plus assez de points d’eau pour se laver et s’hydrater. Il est alors approprié de leur mettre à disposition un récipient rempli à 1 ou 2 cm de profondeur maximum, afin d’éviter le risque de noyade. L’eau doit être pure et sans ajouts d’éléments extérieurs (on bannit l’alcool, le sel et autres antigel).

Avec toutes ces idées simples à mettre en œuvre, vous aurez le plaisir d’observer la nature bien au chaud chez vous, et d’avoir la satisfaction d’aider la faune de votre région durant les mois hivernaux.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.